Destination

La Guadeloupe

La Guadeloupe est un territoire situé dans la région des Caraïbes entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. Emergée au cœur des Petites Antilles, elle est bordée à l’est par l’Océan Atlantique et à l’ouest par la Mer des Caraïbes.

Souvent nommée l’île papillon pour sa silhouette suggestive ou encore l’île aux belles eaux, la traduction littérale de Karukera en amérindien Caraïbes, il convient de parler d’archipel guadeloupéen puisqu’elle se compose de 5 îles distinctes : les deux plus vastes, la BASSE TERRE et la GRANDE TERRE, séparées par un bras de mer de 30 à 100 mètres de largeur, appelé la Rivière Salée, MARIE-GALANTE, LES SAINTES et la DESIRADE.

Il se situe à 6200 km de l’Hexagone, à peine 3550 km le séparent du Québec et moins de 2200 km de Miami.

Superficie : 1 628 km2
Population : 410 335 habitants (01/01/2015)
Régime politique : Démocratie (France)
Statut : Région & Département français 971
Chef lieu : Basse Terre
Langue officielle : Français
Langue régionale : Créole
Religion : Catholicisme
Monnaie : Euro

La Basse-Terre

La Basse Terre à l’ouest, 848 km2 montagneuse et recouverte d’une forêt tropicale très dense où abondent de nombreuses rivières et cascades regorge de sublimes randonnées.
D’origine volcanique, son plus haut sommet est le volcan la Soufrière toujours en activité et culminant à 1 467 mètres, soit la plus haute altitude des Petites Antilles. On y trouve aussi de nombreuses plages de sable noir ou roux. Elle totalise 186 289 habitants sur 16 communes.

LA BASSE TERRE, prisée pour son Parc National abritant une faune et une flore exceptionnelles, reconnu par l’Unesco est renommée pour sa Côte sous le Vent.

La Grande-Terre

La Grande Terre à l’est, 588 km2 est plate. D’origine calcaire, elle se compose d’une plaine bordée d’une mangrove, d’une succession irrégulière de mornes appelés les Grands Fonds au centre et d’un littoral parsemé de plages de sable blanc à l’abri de récifs coralliens et rafraichit par la caresse permanente des Alizés.
Répartis sur 10 communes, on compte 207 833 habitants.

LA GRANDE TERRE, prisée pour ses lagons paradisiaques bénéficie d’un climat chaud et sec, propice au farniente et aux activités nautiques.

Marie-Galante

Marie-Galante au sud de la Grande Terre, 158 km2 est plate, ce qui lui vaut son sobriquet de grande Galette. Connue également sous le nom de l’île aux Cent Moulins, son point culminant le morne Constant ne dépasse pas les 204 mètres. Les falaises calcaires du nord de l’île pouvant atteindre jusqu’à 100 m contrastent avec les côtes du sud qui descendent en pente progressivement jusqu’aux barrières de corail. Elle compte 11 646 habitants recensés sur les trois communes de l’île : Grand Bourg, Capesterre et Saint-Louis.

MARIE GALANTE, prisée pour son authenticité et sa quiétude est assimilée à la Guadeloupe des années 50.

Les Saintes

Les Saintes au sud de la Basse Terre, 14 km2 est un archipel constitué de 9 îles et îlots. Les deux principales, Terre de Haut et Terre de Bas sont les seules peuplées totalisant 2982 habitants. La baie des Saintes est considérée comme la deuxième plus belle baie au monde, ce qui en fait une escale privilégiée à la journée ou en séjour.

LES SAINTES, prisées pour leur vue époustouflante sur la baie est tout aussi convoitée pour leurs fonds marins de toute beauté.

La Désirade

Située à 11 km de la Pointe des châteaux, au large des côtes de l’extrême est sur la commune de Saint-François, la Désirade d’une superficie totale de 22 km2 dénombre 1 585 habitants. Elle se caractérise par les 4 éléments présents sur son blason : le cabri, la pêche, le cajou et l’iguane. La vie s’y est organisée autour de Beauséjour, le chef-lieu de l’île, Baie Mahault, le Souffleur ou encore les Galets, le long de la route principale donnant sur le bord de mer.

La Désirade c’est également la Réserve naturelle de Petite Terre qui y est administrativement rattachée, à découvrir absolument.

La côte sous le vent

La Côte sous le Vent est une appellation propre aux Petites Antilles datant de la colonisation. Elle désigne les côtes occidentales des îles antillaises, protégées des vents dominants en provenance de l’est, les Alizés et les chaines montagneuses. Elle s’oppose à la Côte au vent, la partie orientale balayée par les Alizés de l’Océan Atlantique et est bordée par le mer des Caraïbes, offrant les plus beaux couchers de soleil.

En Guadeloupe, la Côte sous le Vent correspond à la côte ouest de la Basse Terre. Elle s’étend du nord au sud de Deshaies à Vieux Fort en passant par les villes de Pointe-Noire, Bouillante, Vieux-Habitants, Baillif et Basse-Terre.

Longtemps méconnue à cause de son éloignement géographique des stations balnéaires de la Grande Terre, la Côte sous le Vent est aujourd’hui une région qui a le vent en poupe. Elle est riche en découvertes naturelles et en activités de loisirs. Deshaies y est sans aucun doute la commune la plus convoitée pour son port de pêche, ses vues sur mer vertigineuses.

 

Deshaies, ma douce

Deshaies, en créole Déhé est un charmant port de pêche qui s’étend sur un peu plus de 31 km2. Ses quelques 3 500 habitants, les Deshaisiens y coulent des jours heureux et accueillent très volontiers les voyageurs de plus en plus nombreux venus découvrir les merveilleux qu’offre la commune.

Le Jardin Botanique de Deshaies, parc floral et animalier de loisirs de 5 hectares, dont la réputation n’est plus à faire, est l’ancienne demeure de l’humoriste Coluche. C’est le parc le plus visité de Guadeloupe avec 120 000 visiteurs par an. Il présente un éventail de plus de 1000 espèces de fleurs et plantes tropicales ainsi que plusieurs arbres exotiques et majestueux. A ne manquer sous aucun prétexte.

En Guadeloupe, les tortues vertes et imbriquées, plus rarement les tortues luth, peuvent être observées toute l’année. Anse Rifflet dans le prolongement de la plage de la Perle est un site de ponte protégé des tortues marines. Son aménagement a d’ailleurs été spécialement réalisé pour ne pas perturber le miracle de la vie. Si vous avez l’extraordinaire chance d’assister à la ponte de tortues marines, il est impératif de rester à distance pour respecter leur tranquillité.

Les plages, souvent considérées comme houleuses en Nord Basse Terre, sont de toute beauté. La couleur du sable, à dominante roux et aux reflets dorés en font sa particularité. La plage de Grande Anse connue pour son magnifique coucher de soleil est la plus fréquentée et la plus étendue de l’archipel avec son kilomètre de longueur. La plage de Perle, la plage de Rifflet ou encore la plage de Leroux valent aussi le détour.

Il porte le nom d’une tortue, l’îlet Kawan au large de Deshaies est géré par le Conservatoire du littoral et des Rivages lacustres. La visite y est autorisée mais pas plus de quelques heures et à condition de n’y laisser aucun déchet et de ne pas perturber les espèces animales et végétales. L’accostage et l’exploration y sont difficiles car l’îlet n’est pas du tout aménagé mais le jeu en vaut la chandelle. Vous pouvez solliciter un professionnel marin pour y accéder, il sera de bon conseil.

NOUS VOUS PROPOSONS VOTRE LOGEMENT DE REVE A DESHAIES, A VOUS D’ECRIRE VOTRE HISTOIRE DESHAISIENNE…